Mercredi 11 janvier 2006 3 11 /01 /Jan /2006 17:00
Moukhtaçar Al-cheikh
 
Sidi Abderrahman Al-Akhdari

 Fi Al-îbadat

(Abrégé sur l’adoration)

Troisième partie: le Ghusl

LA PURIFICATION MAJEURE

 
Les obligations de la purification complète sont : 

 

 

 


  • *En avoir l'intention au commencement ;
  • *ne pas s'interrompre
  • *frotter tout le corps.  

Les obligations traditionnelles en sont 
  • *Laver les mains jusqu'aux poignets comme dans les ablutions.
  • *Rincer la bouche en rejetant l’eau.
  • *Faire pénétrer l'eau dans les narines en l'inspirant, et l'expulser en expirant.
  • *Laver les conduits auditifs.
  • *Quant aux pavillons des oreilles ils doivent être lavés sur leurs deux faces.  

Les actes méritoires au cours de la purification sont: 
  • *Commencer par le lavage du fondement,
  • *puis de la verge
  • *c'est à ce moment que doit se placer l'intention
  • *Puis laver les membres qui doivent être lavés au cours de l'ablution ... Ensuite laver les parties supérieures du corps et trois fois la tête,
  • *et puis le corps, commençant par laver le côté droit
  • *n'employant d'eau que la quantité strictement nécessaire.

Celui qui aura oublié tout ou partie d'un membre, dans le lavage, devra se hâter de le faire dès qu'il en aura le souvenir, même si c'est après un mois, et cette prière devra être refaite. Si, après s'en être souvenu, il retarde le lavage, la purification n'est plus valable, toutefois si cet oubli se rapporte aux membres qui doivent être lavés dans l'ablution simple, cela est suffisant.

 

 

 

Il n'est pas permis à qui est en état d'impureté majeure d'entrer dans la mosquée, ni de lire le Coran sauf un ou plusieurs versets, et au cas de nécessité : — exorcisme, citation en vue de la vérité, danger pressant.

Il n'est pas permis à qui craint l'eau froide d'avoir des rapports avec sa femme jusqu'à ce qu'il trouve le moyen de se laver à l'eau chaude ou qu'il se procure l'argent nécessaire pour aller au bain. Mais au cas de pollution nocturne l'acte est hors de la volonté. 

Par 'Abd al Batin - Publié dans : La Jurisprudence islamique (Fiqh)
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés